jeudi 16 octobre 2014

Prochaine évolution

La phase 2 de mon assemblage modulaire est en service, comme les photos et vidéo le montrent. Le plan quelque peu modifié de la phase 2 est le suivant:

Les éléments en rouge (B1 ext et Locarno) ne sont pas construit et constituent l'idée initiale de l'étape suivante. Contrairement au plan publié précédemment, le mini-module M2 n'est pas placé entre I2 et B2, mais entre A1 et B1. De plus je montre sur mon plan la contrainte principale de la place, à savoir les 3 murs contre lesquels le réseau est posé.

Pour l'exploitation, je n'ai pour le moment que la gare de Lozanne qui me permet de stocker des trains et faire varier les circulations. Comme je n'aime pas avoir toute les voies occupées, cela limite fortement le nombre de trains simultanément sur le réseau (5 - 6). La solution? implanter une gare cachée... Oui mais où?

Dessous n'est pas possible, elle doit donc être "derrière". On voit entre M2 et B1 un décalage d'environ 15cm. Il vient du fait que A1 est un module sNs avec le "sud" à l'intérieur du U, alors que B1 est une boucle sNs avec le "sud" à l'extérieur. La voie sNs n'étant pas centrée, il y a ce décalage.

Mon idée est de pouvoir gagner ces 15 cm et installe la gare cachée derrière la gare de Lozanne. Pour ça, je dois faire un changement de côté "Nord"/"Sud" selon norme sNs. J'en profite pour le combiner avec la déviation vers Locarno que je place à angle droit et j'utilise B2 pour entrer dans la gare cachée (grâce à la proximité de la gare, j'ai la possibilité de parcourir B2 dans les deux sens).


La prochaine étape consiste donc à construire le module Bif. (aiguillages déjà commandés) puis décaller tout le réseau et installer la gare cachée. Locarno pourra venir ultérieurement sans gêner l'exploitation du réseau. Par ailleurs, cette configuration m'autorise aussi une éventuelle extension entre M2 et B1.

Aucun commentaire: