dimanche 2 novembre 2014

Test de freinage en DCC

Au début de l'aventure du Gothard, j'avais testé différentes méthodes de freinage en DCC. En l'occurrence un module de freinage de Bogobit qui fonctionnait sur le principe d'un courant continu en sens inverse et le système de freinage ABC. Le Bogobit fonctionne avec la plupart des décodeurs, pour autant que le CV29 soit programmé correctement. Toutefois, les trix n'y réagissent pas. L'ABC (création d'un signal asymétrique à l'aide de diodes) ne fonctionne que sur les décodeurs qui le reconnaissent, mais il a l'avantage d'être très simple.

J'ai maintenant testé un nouveau système, à savoir un générateur de signal d'arrêt. En l'occurrence c'est le LG100 de Lenz que j'ai utilisé, mais d'autres modèles sont aussi possibles. Le grand désavantage du système est qu'il faut isoler une portion de voie plus longue que la plus long train additionné de la distance de freinage et qu'un système de détection (optique) doit faire basculer sur générateur de freinage comme indiqué ci-dessous (extrait du mode d'emploi):

A noter que la partie "Operating section" doit être plus longue que le plus long train car le signal de freinage ne doit JAMAIS entrer en contact avec le signal venant de la centrale. Pour les tests, j'utilise simplement un interrupteur bipolaire à deux positions pour basculer de la centrale au générateur de freinage (équivalent au relais 1 dans le schéma).



Le système fonctionne avec tous les décodeurs en DCC. Les défaits principaux sont le montage relativement compliqué et la perte de la conduite de la loco sur la zone de freinage.

samedi 1 novembre 2014

Une hongroise au Gothard

Ma Taurus MAV de chez Hobbytrain a enfin (après 8 ans) reçu des voitures correspondantes sous la forme d'une édition spéciale de Fleischmann pour DM-Toys. Une rame hongroise (avec quelques voitures autrichiennes) circule ainsi au Gothard ces jours, sur mon arrangement modulaire.


jeudi 16 octobre 2014

Prochaine évolution

La phase 2 de mon assemblage modulaire est en service, comme les photos et vidéo le montrent. Le plan quelque peu modifié de la phase 2 est le suivant:

Les éléments en rouge (B1 ext et Locarno) ne sont pas construit et constituent l'idée initiale de l'étape suivante. Contrairement au plan publié précédemment, le mini-module M2 n'est pas placé entre I2 et B2, mais entre A1 et B1. De plus je montre sur mon plan la contrainte principale de la place, à savoir les 3 murs contre lesquels le réseau est posé.

Pour l'exploitation, je n'ai pour le moment que la gare de Lozanne qui me permet de stocker des trains et faire varier les circulations. Comme je n'aime pas avoir toute les voies occupées, cela limite fortement le nombre de trains simultanément sur le réseau (5 - 6). La solution? implanter une gare cachée... Oui mais où?

Dessous n'est pas possible, elle doit donc être "derrière". On voit entre M2 et B1 un décalage d'environ 15cm. Il vient du fait que A1 est un module sNs avec le "sud" à l'intérieur du U, alors que B1 est une boucle sNs avec le "sud" à l'extérieur. La voie sNs n'étant pas centrée, il y a ce décalage.

Mon idée est de pouvoir gagner ces 15 cm et installe la gare cachée derrière la gare de Lozanne. Pour ça, je dois faire un changement de côté "Nord"/"Sud" selon norme sNs. J'en profite pour le combiner avec la déviation vers Locarno que je place à angle droit et j'utilise B2 pour entrer dans la gare cachée (grâce à la proximité de la gare, j'ai la possibilité de parcourir B2 dans les deux sens).


La prochaine étape consiste donc à construire le module Bif. (aiguillages déjà commandés) puis décaller tout le réseau et installer la gare cachée. Locarno pourra venir ultérieurement sans gêner l'exploitation du réseau. Par ailleurs, cette configuration m'autorise aussi une éventuelle extension entre M2 et B1.

dimanche 31 août 2014

Le Swiss-Express au Gothard

Heureux! Il suffit de deux Re 4/4 II Minitrix pour tracter les 14 voitures du Swiss-Express sur mes segments du Gothard, malgré près de 3% de pente! Evidemment, ça sera plus joli et réaliste avec deux Re 4/4 II Swiss-Express. En attendant, c'est une verte qui s'y colle.


mercredi 25 juin 2014

Mon réseau modulaire, phase 2 en fonction


Murgenthal, le ruisseau

Après 4 couches de medium acrylique et une couche de vernis brillant, l'allure est bonne. Pour l'écume à la sortie de la vanne, j'ai utilisé de la ouate.



vendredi 20 juin 2014

Murgenthal, préparation du lit de la rivière

Le lit de la rivière a été préparé avec une couche d'enduit dans laquelle j'ai formé les vagues au pinceau. J'ai ensuite peint cette couche en allant de l'ocre jusqu'au noir pour simuler la profondeur. Après séchage de la végétation, la rivière elle-même sera faite de quelques couches de medium acrylique puis d'une couche de vernis brillant pour donner l'effet reflet de l'eau.

Voici quelques photos du lit du ruisseau avant d'appliquer le medium.

Le sentier passe sur un petit pont en bois au-dessus du déversoir du trop-plein du canal puis sur le petit barrage. Le canal continue vers la droite (hors du module), le ruisseau, la Murg passe par le barrage et longe ensuite la voie.

La vue depuis l'autre côté montre qu'il y aura très peu d'eau dans le trop-plein, mais bien dans le lit du ruisseau.

Vue très basse sur le barrage. On voit bien que seule une des vannes est régulièrement utilisée.

Le lit du ruisseau plus loin, le long de la voie.

Quand la Murg quitte le module, elle s'est déjà creusée une gorge.

lundi 2 juin 2014

La caténaire en place à Murgenthal

Après soudure et peinture de mes mâts de la ligne de contact, voilà la mise en place sur mon module. Comme le prévoit la norme sNs, seuls les mâts sont posés, mais pas la ligne de contact elle-même. Quelques images:

Les locomotives doivent donc avoir les pantographes bloqués si on veut les faire circuler avec panto levés, comme c’est le cas de la RBe 4/4 à gauche. Sinon, ça ne passe pas comme on le voit avec la Taurus à droite.

On voit bien sur la paire de mâts au centre la différence entre les potences extérieures et intérieures.

Au passage sous la NBS

… idem, mais vu depuis l’autre côté

Cette dernière image ne concerne pas la caténaire, mais le bâtiment de tri des graviers de la gravière de la bourgeoisie de Wynau, tel que le verrait un mécanicien depuis la NBS

samedi 24 mai 2014

Plus qu'à mettre en place

jeudi 22 mai 2014

Prêt pour la peinture

mercredi 14 mai 2014

Caténaire pour Murgenthal

Première paire de mâts pour la ligne de contact à Murgenthal selon le schéma publié il y a quelques temps déjà sur ce blog.







lundi 12 mai 2014

Panoramique

La phase 2 en cours de réalisation: les segments Gothard et la gare de Lozanne sont reliés. Manque encore Murgenthal et la lisaison vers les deux boucles de retournement.


jeudi 1 mai 2014

Construction du petit barrage

Inspiré par le barrage de Jacques Le Plat sur son diorama Bon baisers de Ferbach, j'ai construit un petit barrage pour le dévier l'eau de la Murg dans le petit canal.

La construction en photo:

On commence par un petit schéma

La structure est en dépron. La liste derrière les murs sert de support et indique le niveau de l'eau derrière le barrage. Les pierres sont directement gravées dans le dépron.

La mise en peinture s'effectue avec la technique du lavis

Les guides des vannes sont réalisés en profilés plastiques

Les vannes en bois sont faites en contre-plaqué une feuille (utilisé en aéromodélisme)

Pour finir deux pièces de plastique (profilés Evergreen) pour  les poutres sur lesquelles viendront encore les moteurs

Un peu de couleur: effet rouille avec du pastel et verdure (turf Woodland Scneic), particulièrement du côté où la vanne est baissée: on devine qu'elle n'est pas souvent levée. Un vernis brillant (visible surtout dans le reflet) donne l'effet mouillé.

Et la vue depuis l'autre côté

La passerelle sert d'accès au mécanisme, mais aussi de pont sur la rivière.

Et le voilà provisoirement installé.

dimanche 20 avril 2014

Essais de mise en place

Mise en place provisoire de la tour de concassage et des convoyeurs à la gravière de Wynau. Dans la réalité, les pierres sont acheminées par un convoyeur qui traverse la colline en tunnel. J'en imiterai la sortie.


samedi 19 avril 2014

Couleur à Murgenthal

Après plus de trois ans sans changements, mon module Murgenthal reçoit enfin une première couche de couleur sur les rochers!

mardi 8 avril 2014

Un escabeau pour la Biaschina

Réalisation de la phase 2bis, première étape: surélever mes segments du Gothard. Ici déjà terminé celui de la Biaschina.

Les affaires reprennent

Après la première exposition de notre réseau du Gothard en N à Villeneuve les 22 et 23 mars 2014, je peux enfin souffler un peu sur ce projet et reprendre le travail sur mes autres modules. Mes deux segments G1 (Biaschina) et G2 (Moesa) sont opérationnels. J'ai donc repris l'idée de les intégrer dans mon réseau au galetas. La phase 2 selon mon article de novembre 2011 ne sera pas réalisée, mais le réseau sera malgré tout étendu.

Le nouveau concept se présente ainsi:


G1 et G2 sont mes segments du Gothard avec IG, l'interface entre les deux (hélicoïdale, 2 tours) que j'utilise aussi dans notre réseau d'exposition. La petite interface I3 en direction de A1 existe déjà, mais ne sera pas décorée.

L'angle A1 est mon module Murgenthal en construction, sur lequel les travaux ont déjà repris (photo suivront). Les deux boucles B1 et B2 sont celles que j'ai déjà utilisées pour la phase 1, mais la B1 devra être étendue et modifiée. L'interface ad hoc I4 est en cours de construction et permettra la transition entre la Biaschina (G1) et la norme sNs selon laquelle sont construits les mini-modules des enfants (M1-M3).

Comme pour notre réseau des rampes du Gothard à l'échelle N j'ai décidé de construire une gare, en l'occurrence la gare de Locarno en cul-de-sac, il me faudra adapter une bifurcation dans l'interface B1. Mais ça, c'est plus tard. Actuellement, je prépare des supports pour surélever les éléments G1, IG et G2 pour arriver à la hauteur du bras de droite qui sera posé sur un ensemble Ivar de chez Ikea.