mercredi 30 septembre 2009

Lozanne, un peu d'histoire du développement

A l'époque de la construction de la ligne au XIXème siècle, la gare de Lozanne a été conçue comme une simple gare de passage avec 5 voies (1). De la ville située au Nord, on accédait à la gare par la passerelle que l'on voit au fond de l'image dans le cercle vert.

Au début du XXème siècle, une ligne secondaire a été construite avec comme point de départ le faisceau de voies derrière la gare (2). Ces voies aboutissaient sur la remise que l'on devine au premier plan à gauche. La ligne secondaire longeait d'abord la ligne principale vers l'Est avant de bifurquer vers le sud. Elle été reliée à la ligne principale par un aiguillage est une traversée-jonction simple à l'entrée Est de la gare.

Lorsque l'exploitation de la ligne secondaire cessa et 1958, l'exploitant de la ligne principale reprit les installation de la compagnie privée et utilise aujourd'hui le début de la ligne secondaire comme accès à la halle marchandise. Pour faciliter l'entrée et la sortie des trains, on construisit la diagonale (3) entre les voies secondaires et principale. Ce faisant, la gare devint une île...

Pour les piétons, pas de problèmes, puisque l'accès se fait toujours par la passerelle. Par contre pour le trafic motorisé et notamment les taxis de plus en plus nombreux à mener des gens à la gare, de même que l'accès piéton des nouveaux quartiers au Sud de la gare on a du construire un passage à niveau dans les années 1960. L'emplacement du passage à niveau est marqué par le rectangle bleu au fond à droite. Sur l'illustration ci-dessous, le PN doit se situer au niveau du wagon (polygone gris).


Mais avec l'augmentation du trafic et les nouveaux besoins du XXIème siècle, on a décidé de construire un passage sous-voie à l'emplacement marqué en violet sur la première image.

Je vais donc situer ma gare à l'époque de la construction du passage sous-voie. (un bon compromis pour ne pas le faire!!!) Je vais donc poser un PN et mettre une situation de chantier pour le passage inférieur, avec un panneau présentant les travaux. A suivre...

Aucun commentaire: